Fête nationale des martyrs

Le 9 avril est la fête nationale des martyrs célébrée chaque année au monument des martyrs à Sijoumi. Cette date fait référence aux émeutes du 9 Avril 1938 qui ont conduit à la dissolution du Néo- Destour le 12 Avril 1938.
« Nous sommes venus aujourd’hui démontrer notre force […] celle de la jeunesse qui ébranlera le colonialisme […] Le parlement tunisien ne sera créé que par le martyre des militants et les sacrifices de la jeunesse… » : les paroles du militant Ali Belhaouane, le 8 avril 1938, lors d’une manifestation devant le siège de la résidence générale. La manifestation fut dissoute et les leaders du Néo Destour annoncèrent l’organisation d’une nouvelle manifestation le 10 avril.
Une immense foule se réunit devant le palais de justice le 9 Avril, suite à la convocation de Ali Belhouane par le juge d’instruction. La suite fût sanglante puisque les forces de l’ordre dispersèrent la foule par des tirs d’armes à feu. 22 morts et 150 blessés en résultèrent, et l’état de siège fût instauré à Tunis, Sousse et au Cap Bon.
Les évènements du 9 Avril marquent un tournant décisif sur la voie de l’indépendance, une indépendance qui n’aura lieu qu’après environ une vingtaine d’années.

Comments

This post is also available in: Anglais, Arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *