Dar El Annabi

Dar El Annabi

La maison d’El Annabi a été construite à la fin du XVIIIème siècle.

Embellie et réaménagée au courant du XXème siècle en tant que Résidence d’été par Maître Taïeb El Annabi, fils du « Mufti » Mohamed El Annabi.

Le visiteur de Dar El Annabi entre dans l’intimité d’une demeure typique de Sidi Bou Saïd avec son cadre spacieux d’architecture Arabo-Musulmane. Il peut découvrir l’ambiance d’une famille tunisienne d’époque autour d’un thème animé par la présence de personnages en cire vêtus de leurs habits traditionnels de fête. L’occasion choisie est la cérémonie du Henné qui précède le mariage de quelques jours. Le décor ancien de la demeure est enrichi par une exposition d’objets d’artisanat récents. L’espace Dar El Annabi offre également la possibilité de s’attarder devant les tableaux et reliques anciennes et autres objets d’art décoratifs et de mieux comprendre l’agencement d’une maison de style arabe et de son jardin intérieur de style Andalou.

Le « Patio » est de style « Andalou » centré par une fontaine, fleuri par un grand jasmin et des bougainvillées ; un arbre du « Henné » se trouve au pied de l’escalier menant à la terrasse surplombant le souk et à la chambre des invités.

A Dar El Annebi, vous pourrez visiter juste à droite de l’entrée, une première chambre d’été, pour la sieste, largement ouverte sur le patio. Puis, derrière la grande porte cloutée, une grande salle, d’architecture « mauresque » pour les réceptions et l’accueil des visiteurs du maître des lieux, animée actuellement par des personnages en cire aux habits traditionnels.

Du côté du jardin, il y a une grande verrière extérieure où l’on se réunit le soir à l’abri de la rosée, et une autre chambre à coucher d’été où est représentée la scène du « Henné » de la mariée.

Le jardin Andalou est centré par un « Impluvium », citerne souterraine ancienne, recueillant les eaux des terrasses. Des plantes exotiques poussent autour d’une grande cage de Sidi Bou Saïd et des « jarres Berbères » où l’on gardait les réserves d’huile et de semoule. Les escaliers à gauche mènent à la salle de prière familiale.

Au fond du jardin à gauche, il y a une autre pièce, abritée du soleil par des « Moucharabiehs ». Cet espace abrite actuellement une exposition-vente d’objets d’artisanat recherchés, choisis ou réalisés par la maîtresse des lieux.

Au fond et à droite, on peut s’attarder dans la Bibliothèque familiale riche en « parchemins » et en « manuscrits » anciens, complétée par un choix de livres et d’objets plus récents concernant les arts tunisiens, l’histoire et les traditions.

En quittant le jardin, on peut accéder au premier étage de la demeure, puis traverser la cuisine et remonter jusqu’à la plus haute terrasse pour admirer la baie de Tunis et les faubourgs de Carthage avec une vue à 360° au cœur du village.

(source: documents Dar El Annabi)

  • Dar El Annabi museum
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food
  • Hello Tunisian Food

Comments

This post is also available in: Anglais, Arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *