Zaghouan_tunisie_tunisia_hello_travel_trip_holidays_voyage_sejours (3)

Zaghouan

Située à 50Km de la capitale Tunis et à 35Km de la station balnéaire de Hammamet, la ville de Zaghouan est l’une des plus belles destinations de la Tunisie.
Connue pour sa richesse naturelle minière et surtout thermale de premier choix, cette localité, berbère à l’origine, fascina les romains qui la baptisèrent Ziqua (terme en relation avec l’eau) avant qu’elle soit occupée par les Andalous refugiés en 1609.

Djebel Zaghouan

La ville de Zaghouan se situe en contrebas du versant septentrional d’un Djebel appartenant à la dorsale tunisienne et culminant à 1295m. Djebel Zaghouan est un parc national qui abrite et préserve plus de 670 espèces végétales, dont certaines sont rares, et d’autres endémiques de la Tunisie. Le parc compte également 93 espèces animales dont la majorité sont des oiseaux nicheurs. En visitant le parc, vous aurez l’occasion d’admirer un paysage à couper le souffle. La riche flore du djebel n’est pas difficile à attester mais il vous sera peut être plus compliqué d’observer les animaux dans leur milieu. Quoi qu’il en soit, on vous conseille de visiter l’écomusée du parc qui vous donnera une idée fidèle des différentes composantes de l’écosystème de Djebel Zaghouan.
D’autre part, les amateurs des sports de nature, tels que les randonneurs, grimpeurs ou spéléologues pourront profiter de différentes pistes, pentes, grottes, gouffres et autres sommets.

Le temple des eaux

Le temple des eaux est une composante fondamentale du paysage au parc. Nymphée romain, ce temple est un monument consacré au culte des eaux, aussi. Il est composé d’une cella dédiée à Neptune, Dieu des eaux, et de niches juxtaposées de part et d’autre qui accueillaient les statuts des 12 Nymphes.
Plus bas se trouve un bassin qui, à l’origine, captait les eaux de 4 sources coulantes aux environs, et qui alimentent aujourd’hui la ville. Ce bassin représente le début d’un aqueduc de 123Km qui acheminait, jadis, l’eau vers la cité de Carthage.

Thermes et eaux de sources

Station thermale très fréquentée par les Tunisiens, Zaghouan compte un nombre important de thermes (Hammams) qui sont réputés pour la qualité des eaux des sources tant chaudes que froides qui les alimentent. Nous vous conseillons Hammam Zriba, bain chaud de grande valeur thérapeutique, situé à 8Km de la ville de Zaghouan.
Lorsque vous êtes à Zaghouan, n’oubliez pas de faire le plein d’eaux de sources, distribuées gratuitement par des fontaines publiques (Sbils) aménagées un peu partout dans la ville. Les eaux les plus fraîches sont celles de la fontaine qui est située près de la Zaouia de Sidi Ali Azzouz, le saint patron de la ville.

L’influence andalouse

L’empreinte laissée par les andalous au XVIIème siècle est remarquable lorsque vous êtes au centre ville, où les multiples placettes sont communicantes par des ruelles dallées et les petites échoppes qui se juxtaposent au bord des rues. La Zaouia de Sidi Ali Azzouz, reconnaissable par sa coupole en pyramide revêtue de tuiles vertes, illustre parfaitement le style architectural andalou. Les fenêtres qui s’ouvrent sur les rues indiquent aussi la présence andalouse. Le bois sculpté, le stuc ciselé et les faïences vernissés qui ornent l’édifice du mausolée sont des métiers d’art que les andalous ont introduit dans l’architecture de la Tunisie.

L’églantine

L’impact des andalous apparaît non seulement dans l’urbanisme et l’architecture mais également dans l’agriculture. En effet, ces derniers ont introduit la culture des arbres fruitiers, et notamment l’églantier, si spécifique à Zaghouan, qui fait partie de la famille des rosaces et qui produit l’églantine de couleur blanche. La récolte de l’églantine se fait au printemps et donne lieu chaque année au festival de l’églantine, à la fin du mois du Mai.
A Zaghouan, l’utilisation de l’églantine est souvent associée à l’art culinaire ; du fruit, on prépare la confiture et de la fleur, on distille l’eau. L’eau d’églantine est utilisée pour parfumer la pâte d’amande qui sert à confectionner les petits délices de « Kaak el Warka », que vous pouvez déguster dans les pâtisseries de la ville.

  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan
  • Zaghouan

Comments

This post is also available in: Anglais, Arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *